L’amphithéâtre de ma vie

Chapitre 7

L'amphithéâtre de ma vie

Cher Journal,

Ce week-end j’ai assisté à une pièce de théâtre unique, celle aux mille décors dont je suis l’acteur principal. Tout cela s’est déroulé dans mon monde intérieur, et ce fut intense. J’ai découvert des masques, des stratégies, des subterfuges utilisés, ayant pour seul objectif de m’aider à vivre au mieux dans ce monde. Je me suis vu au fil des actes, le dépendant affectif à la recherche d’une fusion, le fuyant refusant catégoriquement toute forme d’engagement, le contrôlant souhaitant prendre l’ascendant afin de ne pas être déstabilisé. Je me suis vu comme un être humain, blessé, apeuré et en recherche de solutions rapides.

J’ai aimé voir ce spectacle. Celui de l’intelligence de la vie cherchant quoi qu’il en coûte des solutions pour avancer sur le chemin, continuer le mouvement. Ce ballet psychique, c’est ma vie. Et en fait, ce n’est pas qui je suis. Car finalement, qu’importe les changements de décors, de costumes, de masques, de personnages secondaires, un seul élément fut immuable : ma conscience. Cela m’a fait du bien de trouver une sorte d’ancrage au milieu de ce vortex émotionnel.

Je ne pourrai jamais changer l’histoire, ni guérir totalement de mes blessures, c’est vrai. Mais je sais aussi que ces failles ne déterminent pas qui je suis, que la vie m’accompagne au mieux pour m’en détacher progressivement, et trouver la paix.  Il n’y a pas de nénuphar sans boue. Le plus beau cadeau que l’on puisse se faire, à mon sens, est d’être lucide de notre condition humaine. Nous ne pouvons échapper à la douleur, contrairement à la souffrance, qui elle, peut devenir optionnelle.

Ce matin, j’ai l’impression que les flèches du Sagittaire m’emportent haut, à distance des eaux profondes du Scorpion. Comme Icare, je m’échappe du dédale de mon esprit, de mon labyrinthe mental gardé par le Minotaure afin de retrouver la liberté. Promis, je ne m’approcherai pas trop du soleil, et garderai les pieds sur Terre. Ce matin, je ressens à présent de l’amour et de la tendresse pour certains actes de mon œuvre théâtrale, qui autrefois tourmentaient mon imaginaire. Et dans cette vie, moi seul ai le pouvoir de me donner cette liberté.

 

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_US

FERMETURE ANNUELLE

TRIP TO INDIA

Le cabinet ouvrira à nouveau ses portes à partir du Samedi 2 Décembre 2023. Vous pouvez réserver directement votre Parenthèse sur ce site en ligne, ou me contacter par mail pour toute demande de soins.

Les chèques cadeaux commandés pendant cette période seront envoyés à mon retour, dès le 1er Décembre.

Je vous souhaite à toutes et tous un merveilleux mois de Novembre.

À très vite, Thomas.