Les gardiens de l’Humanité

Chapitre 10

Les gardiens de l'Humanité

Cher Journal,

La vie me semble injuste. Enfin, plutôt la mort. La vie, elle, est belle. Mais parfois, sans un bruit, sa funeste sœur jumelle vient et emporte avec elle une étincelle de lumière. J’ai conscience du cycle naturel des choses, et que la fin n’en est pas véritablement une. Cette danse infinie et mystique est majestueuse. Mais la roulette russe, ça craint.

Pourtant je ne crois pas au hasard. Qui décide ? Car franchement, je ne sais sur quels critères tout cela est basé, mais le destin se plante parfois. Les Moires ce message est pour vous : changez de lunettes les filles. Je n’aime pas cette sensation inconfortable de ne pas comprendre le jeu. Enfin, ce n’est pas vraiment ça, car j’aime les mystères, mais je déteste quand c’est injuste. Alors oui c’est un point de vue personnel, mais quand même, parfois le mauvais fil est coupé. Et ça craint.

Ça craint parce qu’une fois ce lien rompu, il n’y a plus de retour en arrière possible. C’est sûrement ce qui la vie rend si précieuse. Ce tout qui ne tient à rien, c’est fascinant. Du jardin d’Eden aux rives du Styx il n’y a finalement qu’un chemin, celui de notre conscience. Les limbes célestes, c’est peut-être ça la Terre promise. Ô mon journal, vois-tu comme mes pensées sont profondes, peut-être tout autant que les plaies de mon âme face à l’injustice.

Car finalement, ça me rappelle que mon espèce joue un rôle qui n’est pas le sien. On enlève des vies sans raison, ou du moins pas pour les bonnes. On tue par profit, par égoïsme, en toute indifférence. On ne nous enseigne plus comment vivre ensemble, en harmonie avec tous les règnes de notre planète. Pire, on discrédite nos aînés, les gardiens de notre humanité.

Je ne suis pas le seul à être perdu dans ce monde qui n’est pas le mien. Nous sommes des milliers, des millions à vouloir un autre monde. Et nous sommes autant à ne pas savoir comment faire. En revanche nous avons tous la même boussole : notre cœur. En s’y reconnectant, je suis persuadé que nous ferons les choix les plus justes. C’est finalement ça être un humain ; avancer dans l’inconnu, avec la volonté d’améliorer les règles pour les générations à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR

FERMETURE ANNUELLE

TRIP TO INDIA

Le cabinet ouvrira à nouveau ses portes à partir du Samedi 2 Décembre 2023. Vous pouvez réserver directement votre Parenthèse sur ce site en ligne, ou me contacter par mail pour toute demande de soins.

Les chèques cadeaux commandés pendant cette période seront envoyés à mon retour, dès le 1er Décembre.

Je vous souhaite à toutes et tous un merveilleux mois de Novembre.

À très vite, Thomas.