La liberté de l’Esprit

Chapitre 8

La liberté de l'esprit

Cher Journal,

Comme tu m’as manqué ! Je sais que tu n’étais pas très loin ; j’ai ressenti ton appel, de plus en plus insistant, ces dernières semaines. Je n’ai juste pas pris le temps. Pas pris le temps de me poser, de me déposer. Et finalement, je comprends en écrivant ces mots, installé dans le train à destination du Nord de la France, que je n’ai pas été à l’écoute de mes besoins. J’ai passé ces trois derniers jours, à tenter de récupérer l’énergie nécessaire à ce voyage. A ton contact en cet instant, tout s’éclaire.

L’écriture est un exutoire, une parenthèse où je me libère de certaines émotions qui parfois, ne trouvent que ce moyen pour reprendre leur liberté au sein de l’Univers. Pris dans le tourbillon de la créativité renaissante, de l’organisation de cette fin d’année, je me suis laissé submergé…
J’ai perdu l’équilibre. Que vaut la vague inventive si elle nous submerge ?

Ce qui est beau dans le fait de créer, c’est le cœur qu’on y met, la liberté qu’on y ressent.
Ce qui est beau dans le fait de revenir au centre de la poitrine, c’est de ressentir la circulation de l’amour, de cœur à cœur, dans une fluidité pure.

Parfois, on se retrouve face à une mauvaise circulation de cette énergie. Parfois, cela nous impacte personnellement. Pourquoi semble-t-il si ardu parfois pour certains de voir la beauté chez autrui ? Pourtant la vérité est une et l’expérience multiple…

Le contact humain est pour moi une source inépuisable de tolérance. Je suis triste de voir cette capacité d’amour incommensurable malmenée par les craintes et les vicissitudes d’un monde dit moderne. Le jugement et la peur aveuglent la vision de l’homme. Il est évident que les conflits de valeur fondent notre monde, et ils nous confortent dans un sentiment d’appartenance. Mais sommes-nous vraiment libres au sein de cette sécurité illusoire ?

De nos jours, je ne crois point, au sens philosophique du terme, à la liberté de l’homme. Chacun agit non seulement sous une contrainte extérieure, mais aussi d’après une nécessité intérieure. Il y a un adage bien connu qui nous dit que tout commence par soi. Aujourd’hui, je suis convaincu que la liberté de l’homme, passera par celle de l’Esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR

FERMETURE ANNUELLE

TRIP TO INDIA

Le cabinet ouvrira à nouveau ses portes à partir du Samedi 2 Décembre 2023. Vous pouvez réserver directement votre Parenthèse sur ce site en ligne, ou me contacter par mail pour toute demande de soins.

Les chèques cadeaux commandés pendant cette période seront envoyés à mon retour, dès le 1er Décembre.

Je vous souhaite à toutes et tous un merveilleux mois de Novembre.

À très vite, Thomas.